Notre réponse à la crise du COVID-19

company-images

Soutenir les personnes âgées et les femmes exposées au  risque de violence ou élaborer une base de données pour que les producteurs et acheteurs d’équipement de protection personnel se rencontrent : découvrez comment le Programme et les projets financés se sont rapidement adaptés à la pandémie du COVID-19 et ont contribué aux efforts communs mis en œuvre en Méditerranée afin de faire face à ses conséquences. 

La capacité du Programme et des projets à  répondre efficacement au COVID-19 et reformuler certaines lignes d’action pour faire face à une nouvelle réalité a été soulignée par la Commission européenne et par l’Agence nationale italienne pour la cohésion territoriale (voir ce rapport). 

Continuez à lire pour découvrir des exemples inspirants de comment nous réduisons les effets de la crise du COVID-19.

L’appel à projets de capitalisation, une contribution pour la récupération socio-économique de la zone de coopération.


L’appel à projets de capitalisation, une contribution pour la récupération socio-économique de la zone de coopération.

Lancé le 5 mai dans le but de favoriser le transfert, l'exploitation et la généralisation des connaissances et des résultats développés dans le cadre des différentes initiatives euro-méditerranéennes, l'appel à projets de capitalisation encourage également la conception d'actions pouvant favoriser la régénération socio-économique à travers l´espace méditerranéen, en termes de :


•    Création d'emplois et d'entreprises ;
•    Transition vers des économies neutres en carbone ;
•    Prestation efficace de services sociaux ;
•    Soutien aux personnes les plus vulnérables.


La date limite de soumission des propositions de projets est le 28 juillet.
En savoir plus ici.

Garantir une mise en œuvre sûre et en continue des projets financés

En vue de possibles conséquences négatives de la pandémie COVID-19 sur la mise en œuvre des projets, l’Autorité de Gestion a préparé une note contenant une série de recommandations pour une mise en œuvre sûre des projets et prévoit des mesures d’urgence à adopter au cas où les activités des projets, telles que planifiées, deviendraient excessivement difficiles à mettre en œuvre. Par ailleurs, la note encourage les Bénéficiaires principaux et les partenaires à explorer, dans la mesure du possible, les possibilités de répondre aux conséquences de la crise du COVID-19, en utilisant les réalisations du projet pour soutenir les besoins du COVID-19 et étendre la portée des activités en cours afin de couvrir ces besoins.


Les projets ont démontré leur capacité à s’adapter rapidement à la nouvelle réalité en utilisant des outils en ligne, en révisant leur plan de travail, etc. Finalement, les effets de la pandémie – distanciation sociale et interdiction de voyager – ont eu des effets positifs sur de nombreux projets en renforçant la solidarité et la coopération entre les partenaires. Une étude réalisée par le Secrétariat Technique Conjoint auprès des Bénéficiaires principaux et partenaires des 41 projets en cours a montré que, malgré les défis objectifs posés par la pandémie, la plupart des activités prévues ont pu être mises en œuvre moyennant une série d’ajustements lorsque ceux-ci étaient nécessaires. 
 

Tunisie : un refuge pour les femmes victimes de violences

Un refuge pour les femmes victimes de violence : un refuge d'urgence où elles (et leurs enfants) peuvent être immédiatement hébergées, même pendant la pandémie, pour s'éloigner de leurs maisons où elles sont en danger. Cela se passe en Tunisie, dans le cadre du projet MedTOWN financé par l'UE via le Programme IEV CTF Med. C'est un exemple de réponse concrète à la crise déclenchée à travers le monde par le COVID-19 sur un groupe particulièrement vulnérable que sont les femmes maltraitées, et comment un projet a pu réajuster son intervention pour répondre à un nouveau besoin né dans le contexte de cette pandémie. Cette initiative a également été présentée dans le journal français Le Monde

Lire l´histoire complète

Connecter les sources d´approvisionnement et les fournisseurs d'équipements de protection individuelle

L'objectif initial de TEX-MED ALLIANCES était de créer des alliances transfrontalières entre les entreprises textiles privées pour trouver de nouveaux partenaires, explorer de nouveaux métiers et améliorer leur compétitivité. Avec la propagation de COVID-19, ce projet s'est adapté à l'urgence en cartographiant les capacités industrielles de la zone méditerranéenne en termes de production de masques auto-filtrants, de gants de protection et de vêtements à usage médical. Les informations collectées sont partagées avec les autorités publiques et d'autres acheteurs potentiels. "Seulement en Espagne, en deux semaines, nous avons reçu 90 demandes et des commandes ont déjà été déposées pour certaines entreprises. Chaque semaine, les informations sont partagées, mais avant fin avril, nous rassemblerons toutes les données de tous les pays, afin d’identifier un éventuel rapprochement transfrontalier", a déclaré Monica Olmos, chef file du projet TEX-MED ALLIANCES.
Cette initiative a été soulignée par la commissaire européenne à la cohésion et aux réformes, Mme Elisa Ferreira, et présentée dans l'édition d'été de Panorama, le magazine de la Commission européenne sur la politique de cohésion.

Lire l´histoire complète 


Ne pas oublier les personnes âgées 


En Méditerranée, les personnes âgées ont été particulièrement touchées par le COVID-19. L'attention des médias a été fortement rivée sur eux, mais surtout en tant que groupe à risque sur le plan médical. Isolés et seuls plus que jamais en raison de la distanciation sociale et du confinement, en cette période inédite, elles ont particulièrement besoin de soins adéquats, à la fois sociaux et psychologiques. Soutien émotionnel, engagement social, recherche scientifique : pour lutter contre la pandémie, le projet TEC-MED a développé des solutions pour apporter soulagement et réconfort aux personnes âgées.

Lire l´histoire complète


Repenser le tourisme

L'industrie touristique méditerranéenne, qui représente 11,5% du PIB total et 11,3 % du PIB régional en termes de croissance économique (chiffres de 2014, source : PNUE-PAM RQ) est l'un des secteurs les plus durement touchés par la crise COVID-19. Repenser le tourisme pour que la région méditerranéenne reste compétitive sur la scène internationale n'est plus une opportunité : c'est une nécessité pour un secteur d'une importance vitale pour les communautés locales et les petites entreprises. La distanciation sociale étant la nouvelle réalité, il y aura une demande croissante de tourisme de proximité basé sur les atouts naturels, culturels et locaux. Afin de préparer les acteurs du tourisme aux conséquences du COVID-19 et de proposer de nouvelles idées innovantes, le projet CROSSDEV a organisé une série de conférences en ligne gratuites avec des experts internationaux dans le domaine du tourisme durable. Voulez-vous en savoir plus ? Lisez ci-dessous (articles en anglais) :

Bienvenue dans l'économie de l'isolement
De nouvelles idées commerciales innovantes et la promotion de l'esprit d'entreprise, en particulier chez les jeunes et les femmes, peuvent atténuer l'augmentation potentielle des taux de chômage dans la région méditerranéenne liée à la crise du COVID-19. Le projet MEDSt@rts a transformé le défi de la distance sociale en opportunité commerciale en intégrant ses appels à projet destinés aux futurs entrepreneurs vers de nouveaux secteurs, y compris l'économie d'isolement. Les candidats retenus seront impliqués dans un processus basé sur la formation et les conseils financiers, avec une sélection intermédiaire pour les dernières étapes du mentorat et l'attribution d'un soutien financier d´un montant n'excédant pas 10 000 €.

Selon Forbes, « L’économie de l'isolement est basée sur le principe que les personnes voyageront moins pour effectuer leurs activités quotidiennes. Au lieu de cela, elles seront en mesure de les réaliser tout aussi efficacement depuis leur domicile. Cette transformation est déjà à nos portes. Aller au bureau est remplacé par le télétravail. Aller au cinéma ou dans un centre commercial appartient de plus en plus au passé. Les écoles et les universités encourageront davantage l'apprentissage en ligne, tout comme les visites chez le médecin, elles s'orienteront vers la télémédecine. [...] L'isolement forcé nous a appris à être productifs et se divertir à la maison.
Consultez les appels à projet destinés aux futurs entrepreneurs lancés par le projet :

  • Palestine (la date limite de candidature est le 31 juillet 2020)
  • Liban (la date limite de candidature est le 15 août 2020)
  • Grèce (la date limite de candidature est le 6 août 2020)