Appel à projets de capitalisation : 69 propositions déposées

image

L’appel à projets de capitalisation, dont l’objectif est d’encourager le transfert, l’exploitation et l’intégration des connaissances et résultats développés dans le cadre de différentes initiatives euro-méditerranéennes, a été clôturé le 28 juillet : 69 propositions, rassemblant 518 organisations des deux rives de la Méditerranée, ont été déposées. La valeur financière des proposions s’élève à environ 71 millions d’euros pour un budget disponible de 11 millions, qui pourrait être augmenté à 15 millions d’euros.  

Tout comme pour l’appel à projets stratégiques, le développement de clusters économiques euro-méditerranéens est la priorité la plus populaire de l’appel, suivie du tourisme durable. L’intérêt envers les thèmes liés à l’inclusion sociale et à la durabilité environnementale reste élevé. L’appel était ouvert aux 11 priorités du Programme IEV CTF Med.



Une participation équilibrée

La participation des organisations provenant de Pays Partenaires Méditerranéens et de Pays Méditerranéens de l’UE, respectivement de 51% et 49%, est très équilibrée. Au total, 518 acteurs ont participé à cet appel. Comme pour les deux autres appels à propositions lancés par le Programme, l’Italie est le pays le plus actif, avec 87 organisations impliquées, suivie de la Tunisie, de l’Espagne et du Liban. Ces données confirment le principe d’appropriation commune, autrement dit, un Programme qui appartient à tous les pays participants.



La dimension innovante de l’appel

Pour la première fois dans son histoire – et probablement au niveau euro-méditerranéen – le Programme IEV CTF Med a lancé un appel à projets de capitalisation dans le but de rendre les connaissances et résultats développés dans le cadre de différentes initiatives euro-méditerranéennes – y compris le Programme IEVP/IEV CTF MED, l’Union pour la Méditerranée, le Programme INTERREG MED, PRIMA, WestMED, les volets régional et bilatéral de la Politique Européenne de Voisinage, etc. – entièrement disponibles pour les autorités publics locales, régionales et nationales. L’objectif est d’encourager l’amélioration et/ou la conception de politiques basées sur les preuves, en utilisant et en renforçant une série de bonnes pratiques dont l’efficacité a été prouvée.

Lutter contre les conséquences de la crise de la COVID-19

L'une des ambitions de l'appel à propositions est de contribuer aux processus de relance en Méditerranée en pleine crise de la COVID-19 et de ses effets socio-économiques négatifs. Le Programme s'attend à ce que les projets à financer proposent des modèles d'intervention susceptibles de soutenir la création d'emplois et d’entreprises, la transition vers des économies neutres en carbone, la prestation efficace de services de protection sociale et le bien-être des personnes les plus vulnérables.

Quelles sont les prochaines étapes ?

La vérification administrative des propositions a déjà commencé et elle sera suivie par l’évaluation qualitative. La liste des projets financés devrait être disponible avant la fin 2020. 

Date