198 propositions déposées dans le cadre de l'appel à projets stratégiques

image
PHOTO EPA ©EU/NEIGHBOURHOOD INFO

Malgré le nombre réduit de priorités thématiques (7), les résultats de l'appel montrent une nouvelle fois l'intérêt du partenariat euro-méditerranéen pour le Programme IEV CTF Med.

198 propositions ont été déposées dans le cadre de l'appel à projets stratégiques, clôturé le 3 juillet. La valeur financière des propositions avoisine les 660 millions d’euros, soit près de 10 fois le budget disponible, à savoir 68,5 millions d’euros.



L'appel a été lancé en mars 2019 et portait sur 7 priorités thématiques sélectionnées par le Comité de Suivi Conjoint* en raison de leur potentiel pour contribuer à relever certains des principaux défis socio-économiques et environnementaux partagés au niveau méditerranéen.

Comme le montre le graphique ci-dessous, le développement des clusters économiques euro-méditerranéens est la priorité la plus populaire de l'appel, suivi de l'inclusion sociale (professionnalisation des NEETS et des femmes), du transfert technologique et du soutien aux startups. L'intérêt pour les thèmes de la durabilité environnementale et de l'atténuation du changement climatique - efficacité hydrique, gestion des déchets, énergies renouvelables et efficacité énergétique - reste élevé malgré le budget réduit consacré à ces priorités dans le cadre de l'appel à projets stratégiques.



Un programme pour la Méditerranée

Une participation presque parfaitement équilibrée entre les organisations des Pays Partenaires Méditerranéens et celles provenant des Pays Méditerranéens de l’UE a été constatée (49% contre 51%). Au total, 1681 acteurs sont mobilisés dans le cadre de cet appel. Comme pour l'appel à projets standard, l'Italie reste le pays le plus actif, avec 308 organisations impliquées, suivi de la Tunisie, de l'Espagne et du Liban. Il convient de mentionner les bonnes performances de l’Égypte et de la Palestine, avec respectivement 111 et 127 organismes positionnés.



En termes de Demandeurs, les données montrent une confirmation des tendances observées lors de l'appel à projets standard, avec davantage d'organisations de Pays Partenaires Méditerranéens menant des propositions de projets.



Les prochaines étapes

La première phase du processus d’évaluation, qui comprend la vérification administrative et l’évaluation de la pertinence et de la qualité de la conception des propositions, démarrera sous peu. Les Demandeurs seront informés des résultats de cette première phase à la suite de la décision du Comité de Suivi Conjoint, prévue en novembre 2019.

* organe de décision du Programme composé des représentants des pays participants.

08 juillet 2019 - 13:25